L’Europe, un défi au quotidien

A la suite de leur Assemblée Générale consacrée au thème de l’Europe et à la veille des élections, la Jeunesse Etudiante Chrétienne (JEC) propose par ce communiqué une brève réflexion sur les enjeux et les défis actuels de la construction européenne. Les jeunes se doivent d’être pleinement acteurs dans l’édification de la maison Europe sans pour autant toujours suivre les chemins empruntés par leurs aînés.

 

L’Europe est un défi au quotidien. Du 22 au 25 mai, 400 millions de citoyens sont appelés à participer aux élections européennes. En choisissant leurs représentants au Parlement européen, nous contribuons à l’édification de la maison Europe. Pourtant, selon un sondage Eurobaromètre, près de la moitié des citoyens ignore de quoi il retourne. Comment l’expliquer ? Difficile tout d’abord d’obtenir régulièrement des informations sur l’activité des institutions européennes alors même que certaines politiques concernent les jeunes au plus près comme l’emploi ou la liberté sur Internet. Les filtres nationaux et médiatiques tendent à brouiller les signaux, quitte parfois à les travestir à leur avantage. L’Europe devient alors un bouc émissaire commode. La démarche de s’informer régulièrement et en profondeur repose sur chacun d’entre nous.

 

Nous, jeunes, voulons vivre l’Europe comme une chance, une opportunité à saisir. La paix est un don précieux des générations précédentes qu’il convient d’entretenir par des actes concrets. Le succès du programme Erasmus – plus de 250 000 jeunes en profitent chaque année – démontre cette soif d’apprendre et de découvrir la richesse et la diversité de l’Europe qui animent les jeunes européens. Voyager, rencontrer, partager, autant de possibilités offertes par l’Europe qu’il faut apprendre à exploiter pour se construire comme citoyen responsable aujourd’hui et demain. Il ne s’agit pas seulement de se demander ce que l’Europe peut nous rapporter mais aussi quelle pierre nous pouvons y apporter pour contribuer à en faire un espace de solidarité ouvert sur le monde.

 

Comment cependant ne pas voir les doutes et les déceptions qui entourent l’Europe ? La crise économique a frappé durement nos pays et plus particulièrement les jeunes. Le chômage, le travail précaire et les stages à répétition sont aujourd’hui au centre des craintes exprimées par les étudiants. Les plans d‘austérité imposés aux pays du Sud de l’Europe renforcent les inégalités sociales et alimentent les tensions nationalistes. Cependant, nous sommes convaincus que si l’Union européenne est une démocratie, il importe que les citoyens européens puissent en changer les orientations et les politiques publiques.

 

Aller voter le 25 mai, c’est dire quelle est cette Europe que nous voulons : ne laissons personne choisir à notre place !

About Author: Claire

Nous suivre sur facebook

Tous droits réservés © 2017 Conception Jean-Rémy