Wisdom of Life

Communiqué de presse de la Jeunesse Etudiante Chrétienne suite aux attentats du 13 novembre

Chers amis,

          Plus d’une semaine après les terribles attentats en Ile-de-France, il est encore difficile de mettre des mots sur ce qui s’est passé. Dans la soirée du 13 novembre, cent trente innocents ont été lâchement assassinés par un groupe terroriste se revendiquant d’une religion dont il méprise ouvertement les commandements d’amour et de paix. Face à l’indicible horreur de cette barbarie, nous avons ressenti les innombrables témoignages de solidarité et d’engagement, venus du monde entier, comme un vibrant appel à ne pas nous renier nous-mêmes. Car aussi terribles que puissent être ces attaques et celles dans tant d’autres pays, il est essentiel de rester soudés autour de nos valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité, auxquelles on pourrait ajouter celle de la Laïcité, qui structurent notre vivre-ensemble.

          En tant que jeunes, ces attentats nous touchent plus particulièrement car, en visant le Bataclan, le Stade de France ainsi que des cafés du 10e et 11e arrondissement, autant de lieux de partage et d’ouverture, c’est bien la jeunesse européenne et son mode de vie qui était visés. Beaucoup d’entre nous ont perdu ce soir-là des amis, des amis d’amis, proches ou simples connaissances croisées au hasard de nos chemins. Après les attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher, ils avaient décidé de continuer à vivre, de ne pas se laisser envahir par la peur et ils ont eu milles fois raison. C’est en leur mémoire que nous tous, jeunes de la JEC, quelques soient nos croyances et nos origines, nous réaffirmons que nous avons des droits et des devoirs, à commencer par toutes les libertés inaliénables qu’il nous faut exercer chaque jour au service du prochain. Car c’est aussi à notre jeunesse qu’il appartient de bâtir la paix de demain et notre tâche prend aujourd’hui tout son sens.

          A l’heure de penser l’avenir, la tentation est forte de troquer nos libertés individuelles et collectives contre des rêves de sécurité. Si le renforcement des outils législatifs et judiciaires est nécessaire pour lutter efficacement contre le terrorisme, une telle démarche ne peut cependant se faire que dans le plus strict respect de nos idéaux démocratiques. Plus encore que des lois et des mesures répressives, il faut continuer de travailler à une société qui accueille tout le monde mais refuse la violence et les sectarismes: c’est ce à quoi nous nous engageons avec la JEC. Il est tout aussi urgent que les politiques étrangères de la France et de l’Europe soient enfin conformes aux principes que nous prétendons défendre. Même la Realpolitik ne justifie pas le fait d’entretenir des relations commerciales aussi étroites avec des pays qui alimentent financièrement et idéologiquement le terrorisme. Enfin, à l’approche de la COP21, il serait dangereux de faire passer au second plan les enjeux climatiques et environnementaux dont les conséquences pourraient être désastreuses pour le développement mais aussi pour la paix dans le monde.

          Simple citoyen ou Président de la République, notre obsession aujourd’hui doit être de bâtir des ponts entre les êtres humains et d’œuvrer chaque jour pour un monde de paix et de tolérance. Voilà la démarche qui doit nous animer chaque jour de notre vie. Quelle meilleure réponse à ceux qui espéraient nous diviser !

 

L’équipe nationale de la JEC

About Author: Claire

Tous droits réservés © 2017 Conception Jean-Rémy